Rétrospective de la Fête des Lumières à Lyon

Écrit par Antonio MENDES DA PAULA
Évaluer cet élément
(1 Vote)

En 2019, la Fête des Lumières avait attiré environ 2 millions de touristes venus admirer la créativité artistique dans le centre-ville. Cette édition était une réelle réussite dans les lieux phares comme la place des Terreaux, la Cathédrale Saint Jean, la place des Jacobins, ....

L'édition 2020 est annulée par la décision du nouveau maire de Lyon sans concertation avec les citoyens lyonnais: Le 28 octobre 2020, le maire de Lyon Grégory Doucet a annoncé sur France 3 Rhône Alpes l'annulation de la Fête des Lumières qui devait se dérouler du 5 au 8 décembre.

Extrait du discours:

" Nous abandonnons la Fête des Lumières édition 2020, dans l'état actuel de la dégradation sanitaire (...) manifestement, il faut raison garder, on sait aujourd'hui qu'on ne pourra pas l'organiser .... Pour nous préserver dans le contexte sanitaire, pour que la plus belle fête du monde reste une fête et non une hécatombe ..." 

20 Fete des Lumieres 2020 Mairie Annonce annulation

La défaillance du système hospitalier français face à la pandémie du Covid-19 lors de la "deuxième vague" de l'automne prive les Lyonnais et les touristes européens d'une fête populaire où la culture est mise à l'honneur.

La 1ère annulation avait été réalisée en 2015. Les attentats terroristes qui ont frappé la publication Charlie Hebdo à Paris avaient conduit le maire Gérard Collomb à annuler la Fête des Lumières.

LA RETROSPECTIVE DES EDITIONS

L'édition 2007, on annonçait un grand millésime car les élus souhaitaient marquer les citoyens avant les échéances électorales de 2008. L'objectif annoncé, faire venir 4 millions de personnes à la fête des Lumières. Il était demandé aux touristes de garer dans les parcs relais les voitures et d'emprunter les transports collectifs pour descendre dans le centre ville pour découvrir les 70 animations lumineuses. Le 8 décembre à partir de 16h, le réseau des TCL est gratuit et les métros devraient fonctionner toute la nuit. Le budget 2007, 1,8 million € financé à 40 % par des sociétés privées. Le point central des animations était la mise en scène de l'illumination de Fourvière et des bords de la Saône. Cette édition n'a pas vraiment mis en avant la place des Terreaux. L'idée des organisateurs étaient de limiter le temps de chaque animation pour que les foules puissent toujours être en mouvement. Ainsi, la fluidité est le maître mot de l'édition 2007.

 20 Retrospective 2007 Place Terreaux

La ville avait mis sur place un système de gestion de la foule à travers deux pistes de parcours, un vrai échec!!!

On a l'impression que la foule est laissée à l'abandon .... Le 8 décembre a été marqué par des pannes des métros sur les différentes lignes, des blocages parfois de + 30 mn d'attente. Une foule de plus en plus énervée ...

En résumé, on guide les touristes venus de l'extérieur de Lyon vers les parcs relais. Ils ont été très rapidement complets, les automobilistes ont du se garer où ils pouvaient sans l'aide des services de l'ordre. Les métros ont eu une grosse défaillance ....

Au niveau artistique, cette édition est une édition très moyenne, des chiffres impressionnants au niveau des moyens techniques et financiers pour des résultats décevants.

L'édition 2008 , au programme,65 animations réparties principalement entre le 1 et 2 arrondissements de Lyonon peut citer à la place Bellecour, les images projetées sur la grande roue, une animation artistique basée sur la photographie et l'écriture, à la fontaine des Jacobins, un ballet aquatique, une illumination polychromique de la cathédrale Saint Jean dans le vieux Lyon.
Les organisateurs de la fêtes des Lumières ont limité la durée des spectacles en centre-ville a 7 mn au lieu de 15 mn. La raison principale est de fluidifier la foule dans les rues.

20 Retrospective 2008 Place Jacobins

L'édition 2009, au niveau de l'implantation des animations, il y a toujours des lieux phares par exemple, à la place des Terreaux, il y aura un scénographie sur les façades, à la place des Jacobins, une mise en lumière ambiance années 60, à l'église Saint Dizier, un jeu d'éclairage afin de modifier la perception des éléments constitutifs du bâtiment, la Cathédrale Saint Jean une scénographie autour du thème de la construction du bâtiment, .... on peut ajouter cette année, le Musée Gadagne avec illumination de sa cour principale. Il y a un parcours de long du Rhône qui commence vers le pont de la Guillotière et qui se termine au Parc de la Tête d'Or vers le lac. Dans cette endroit, on expose quelques reproductions de l'art rupestre de la grotte Chauvet.

20 Retrospective 2009 Cathedrale St Jean 

 20 Retrospective 2009 Cathedrale St Jean 1

Le spectacle finit par un jeu de lumière sur la façade, la cathédrale Saint Jean est terminée, elle est majestueuse, ... on sent la puissance de l'église dans cette oeuvre.

L'édition 2010, lFête de Marie marque le pas à Lyon. Les lyonnais et les touristes sont déçus des principales oeuvres présentées. Cependant, la traditionnelle procession a eu lieu à la cathédrale Saint Jean vers la basilique Notre Dame de Fourvière.

20 Retrospective 2010 Procession

La place des Jacobins à proximité du théâtre des Célestins nous réserve depuis quelques années des animations d'un certain intérêt. Cette année le jeu de lumière met en valeur la poésie de l'eau du coule en cascade.

20 Retrospective 2010 Place Jacobins

L'édition 2011 ne restera pas dans les mémoires. Le bilan est un échec artistique malgré quelques belles surprises comme à la place de la République. Thomas Veyssière et le groupe Laps ont conçu l'animation "Key Frames Scènes de Ville". 66 personnages vont s'éclairer en fonction d'un scénario.

20 Retrospective 2011 Place Republique

L'édition 2012 a permis de renouer le contact entre les projets artistiques présentés et le public. La Presqu'ïle est le centre de convergence des visiteurs pour découvrir les oeuvres majeures de la Fête des Lumières. Un effort a été fait au niveau de la gestion du public dans les transports collectifs. Le samedi 8 décembre est le jour de la plus grande affluence, il a été organisé des retenues pour permettre aux personnes de monter dans le métro en toute sécurité.

La rue de la République a été mise en valeur par l'oeuvre d'Hexagone Illumination "Roman Tyca", on pénètre sous une arche lumineuse impressionnante. Le public a été conquis par la beauté du lieu.

20 Retrospective 2012 rue Republique

L'animation de la place des Terreaux  de Hélène Richard et de Jean Michel Quesne "Highlights" a été un bon cru. Le scénario propose aux visiteurs quelques thèmes qui se déroulent sur les façades de la place.

20 Retrospective 2012 Place des Terreaux

L'édition 2013 n'est pas un grand millésime, on est toujours étonné que le Comité de sélection fasse des erreurs aussi grossières sur certaines places phares. La ville essaye d'étendre la fête vers le nouveau quartier de Confluence sans vraiment y réussir. Exemple, la Cathédrale Saint Jean où le public a déserté aussitôt la place, un vrai bid !!! le public propose de renommer cette animation "Désolation".

Cette année, le thème  sur la place des Terreaux était « Le Prince des Lumières » imaginé par Damien Fontaine. En 10 mn, la place s'est remplie, le spectacle commence. La scène est projetée sur la façade de l'Hôtel de Ville et sur le bâtiment du Musée des Beaux Arts de Lyon.

20 Retrospective 2013 Place des Terreaux Prince des Lumieres

20 Retrospective 2013 Place des Terreaux Prince des Lumieres 3D

L'édition 2014 a présenté au public un bon millésime. Chaque année, il y a une grande espérance de vivre un grand moment. Cette année, l'objectif est atteint, l'animation "Lyon, Terre aux lumières" est une grande réussite. Le public était conquis par la créativité employée pour faire voyager le spectateur dans l'univers de la danse....

20 Retrospective 2014 Place des Terreaux Danse

20 Retrospective 2014 Place des Terreaux Danse 1

Depuis très longtemps, on n'avait pas vu une réussite sur la place Bellecour. L'animation "Rêves de Nuit" a fait rêvé le public conquis par la thématique développée.

20 Retrospective 2014 Place Bellecour

Sur le parvis de la Cathédrale Saint Jean dans le Vieux Lyon, Il y avait une grande attente après le bid de l'année 2013. L'animation "Color or Not" a été correcte. Elle manquait de dynamisme, mais le public a attendu la fin pour partir. La thématique était répétitive, ce qui n'a pas soulevé l'enthousiasme des spectateurs.

20 Retrospective 2014 Cathedrale St Jean

L'édition 2015  a été annulée, il y a eu seulement un appel aux lyonnais pour le mardi 8 décembre.

L'édition 2016 se devait d'être un grand moment d'émotion pour les visiteurs pour faire oublier la déception de l'annulation tardive de l'édition 2015.

L'équipe d'organisateur et les pouvoirs publics ont décidé de limiter le champ des animations à la presqu'île avec le quartier St Paul et St Jean. Il est prévu de raccourcir la durée des projections sur la place des Terreaux et sur la place de la Cathédrale St Jean (9 mn).

Au niveau de la sécurité, il a était utilisé des sas d'entrée pour filtrer et retenir les personnes sur les deux places principales des animations (Place des Terreaux et Place de la Cathédrale St Jean) avec des fouilles possibles. L'évènement a mobilisé 750 policiers, gendarmes & militaires ainsi que 160 pompiers.

L'édition 2017 propose aux visiteurs 46 animations réparties sur 3 parcoursDes quais du Rhône au Quai Saint Antoine, le parcours a une distance de 3 km dans la presqu'île; Des théâtres antiques à la Gare Saint Paul avec la Cathédrale Saint Jean, la distance est d'environ 3 km et le troisième De la Croix Rousse à la Place de la République.

Au niveau Sécurité, un périmètre est défini avec des points d'entrée où il y aura des forces de l'ordre pour contrôler et filtrer les entrées. Il est d'interdire de pénétrer dans la zone avec des bagages et des sacs à dos.

A partir de la Place Bellecour, on se dirige vers la place des Célestins. En arrivant, on aperçoit le jeu de lumière de l'animation "20 années lumière" sur la façade du Théâtre. On attend un peu pour se placer idéalement pour admirer cette œuvre éphémère. Le public est conquis

20 Retrospective 2017 Theatre Celestin

Après ce beau moment, on prend le chemin de la place située à proximité du magasin du Printemps. Il y a l'animation "Les Pikooks". Le public est déjà nombreux autour du site. Il est placé sur la rue de la République dans l'axe place Bellecour - Hôtel de Ville.

20 Retrospective 2017 Place Republique

L'animations "La Pelleteuse Aquarium" située dans la rue Thomassin est suprenante. Lorsqu'on arrive à proximité, on est un peu surpris par l'animation. Transformer une pelleteuse en aquarium n'a aucun sens. A part réfléchir sur les problèmes d'étanchéité, cette animation n'a aucun intérêt. D'ailleurs le public ne s'attarde pas sur l'animation.

20 Retrospective 2017 Pelleteuse aquarium

Il y a déjà un public nombreux à attendre le passage vers la place des Terreaux. L'attente va durer environ 20 minutes pour pénétrer sur la place. Il y a deux animations dans ce lieu, la première est "Enoha fait son cinéma" et à l'Hôtel de Ville "Ephémères". On remarque qu’il y a déjà une file d'attente à l'entrée de l'Hôtel de Ville. Sur la place des Terreaux, l'animation est toujours projetée sur les façades du Musée des Beaux Arts de Lyon et l'Hôtel de Ville. Ce choix complique la vision de l'ensemble en une fois. Pour notre part, on s'est concentré au départ de l'animation sur l'Hôtel de Ville puis la deuxième fois sur le Musée des Beaux Arts.

Le montage proposé est l'assemblage en clin d'oeil de quelques films mythiques revisités comme Harry Potter, James Bond, l'Odyssée de l'Espace, la Guerre des étoiles, ...et le 1er film tournait à Lyon par les Frères Lumière, Méliès et Charlot. La bande son est indispensable pour faire vibrer le public. Pour les Amateurs de la Fête des Lumières, cette animation est un peu du déjà vu.

20 Retrospective 2017 Place des Terreaux Cine

20 Retrospective 2017 Place des Terreaux Cine 007

Lorsqu'on arrive par la Saône, le spectacle est magnifique. On prend le temps d'admirer l'animation "Promenons-nous" qui est magique. Voici la plus belle des animations de l'édition 2017.

20 Retrospective 2017 Place Bellecour

L'édition 2018 a programmé 80 oeuvres à découvrir sur 42 sites, mais la place des Terreaux n'a pas de projection à cette édition à cause de travaux. Cette édition n'est pas un grand millésime. A priori, les annonces étaient prometteuses mais la réalité était souvent décevante.

Cette année, le Vieux Lyon était l'endroit qui concentrait les deux animations les plus réussies. La Cathédrale Saint Jean avec "Pigments de Lumière" et  la colline de Fourvière avec "Reflets".

20 Retrospective 2018 Cathedrale St Jean

20 Retrospective 2018 Quai Vieux Lyon

20 Retrospective 2018 Quai Vieux Lyon 1

L'animation "You and The Night" a été appréciée du public. Il faut attendre que la place se vide pour approcher au plus près de la fontaine. Lorsque l'animation commence, la place est plongée dans une couleur bleutée. La fontaine devient un phare qui éclaire la place comme un phare côtier. L'eau qui jaillit  rythmée comme un ressac.

20 Retrospective 2018 Place Jacobins

L'édition 2019 est un excellent millésime qui mérite les félicitations pour avoir offert au public un Festival des Lumières de qualité. Sur le site de l'évènement, il était affiché 4 parcours pour fluidifier et canaliser les foules dans le centre-ville. Cependant, les principales animations comme la Cathédrale Saint Jean et la place des Terreaux ne sont pas réunies sur un même parcours.

Sur le pont qui mène au quartier du Vieux Lyon, on arrive au point d'observation idéale. Sur le papier, il y a un scénario qui explique le déroulement de cette création projetée sur l'autre rive sur les bâtiments qui jouxtent la Cathédrale Saint Jean. En réalité, on observe des phases animées avec des personnages ....

20 Retrospective 2019 Quai Vieux Lyon

Pour se rendre à la place des Terreaux, il faut emprunter la rue du Président Edouard Herriot. On avance dans la foule massée au croisement de la rue Joseph Serlin. On attend la fin du spectacle "Une toute petite histoire de Lumière". L'attente a duré environ 10 minutes. On est surpris par la masse de la foule, il y a peu de monde par rapport aux autres années. Dans la nuit noire, on entend brusquement une communication entre les membres de l'équipe, puis il apparaît un compte à rebours sur la façade avant le lancement de la projection.

20 Retrospective 2019 Place des Terreaux

20 Retrospective 2019 Place des Terreaux 1

20 Retrospective 2019 Place des Terreaux 2

20 Retrospective 2019 Place des Terreaux 3

Après l'animation de la place des Terreaux, on se dirige vers le quartier du Vieux Lyon. On empreinte le pont qui mène à la gare Saint Paul où l’animation "Daydream" est projetée sur la façade de la gare.

20 Retrospective 2019 Quai Vieux Lyon Gare St Paul

A la fin de l'animation "Genesis", le parvis de la place Saint Jean se vide ce qui permet à la foule stationnée rue de la Brèche de s'installer. Il est important de choisir un lieu assez éloigné de la façade de la Cathédrale pour avoir un recul suffisant pour apprécier le spectacle.

20 Retrospective 2019 Cathedrale St Jean

20 Retrospective 2019 Cathedrale St Jean 1

A+

Lu 1027 fois Dernière modification le mardi, 08 décembre 2020 11:45
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…