Salagou & Mourèze

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Cirque de Mourèze est situé à proximité du lac du Salagou dans le parc des Courtinals. Il s'étend sur une superficie d'environ 340 hectares. Le paysage est constitué de roches calcaires formées il y a 160 millions d'années. Les pins d'Alep sont très présents autour des dolomies.

Au début du XXe siècle, les bucherons italiens venaient fabriquer du charbon de bois dans les charbonnières situées sur les hauteurs du cirque. Aujourd'hui cette activité a disparu.

Le site naturel est remarquable par son aspect fantasque. La disposition et la forme des rochers sont propices à l'imaginaire. Chacun voit des formes différentes constituées par le travail d'érosion sur les rochers par les frottements de l'eau et du vent au fil du temps.

A  l'entrée du village, il y a un petit parking, où l'on stationne son véhicule. Après on règle le prix du "droit de stationnement" pour participer à l'entretien du Cirque du village. L'accueil n'est pas très chaleureux !!

On traverse le village en suivant la signalétique pour se diriger vers le point de départ de la randonnée.

mm

Cirque de Mourèze

Le village est charmant, en été il y a peu de monde dans les rues. Il y a quelques particuliers qui vendent les fruits de leurs jardins.

Au niveau des informations données à l'accueil, on présente la randonnée comme facile même pour les personnes handicapées. En réalité, il vaut mieux être équipé de chaussures de marche et "être mobile" dans certains passages. L'été, il est vivement conseillé de prendre des bouteilles d'eau pour éviter la déshydratation en plein soleil dans le cirque.

Le panneau signalétique nous indique le début du circuit jaune à suivre. Le jeu de piste commence. Le début du sentier est facile à parcourir.

On repère assez facilement le sentier et les traces jaunes sont assez visibles. On commence à avoir des passages plus escarpés.

On commence vraiment à recherche la piste jaune. Il y a plusieurs possibilités si on suit les départs de sentiers.

En fonction de l'exposition, la végétation est très différente. On remarque les différentes espèces végétales présentes sur ce site.

Auprès des rochers, on peut examiner le long travail de la nature sur la roche calcaire.

A certains endroits le balisage fait défaut, en conséquence, le visiteur commence à douter sur le sentier à emprunter. Le doute s'installe ...

Souvent, on croise des habitués des lieux, alors il faut s'accrocher à les suivre pour "sortir" de l'impasse d'un mauvais choix. Effectivement, le cirque est imposant et le visiteur peut perdre facilement le repère jaune. La difficulté est l'orientation, le sentier fait des contournements qui fait perdre la notion de l'orientation sauf si on est équipé d'une boussole, ...

Il y a des passages plus escarpés à certains endroits. Il faut vraiment faire un peu d'escalade pour franchir l'obstacle naturel.

Parfois on s'arrête pour apprécier la beauté sauvage du paysage.

Au franchissement d'un rocher, il y a parfois plusieurs sentiers identiques. Le visiteur reste souvent perplexe devant le choix à faire. Il recherche vainement un indice jaune, ... rien.

Après quelques minutes qui semblent une éternité, on doit reconnaître que le sentier se perd au milieu de la végétation. La décision est grave, est-ce qu'il faut continuer ou rebrousser le chemin ?

La décision est importante car on peut rapidement se perdre dans ce cirque. Le visiteur angoissé par le choix à faire cherche désespérément un repère.

Il a été décidé de rebrousser le chemin pour revenir sur les pas afin de chercher une marque.

Une fois remis sur le bon chemin, le visiteur est beaucoup plus attentif à déceler les marques jaunes sur les pierres.

Enfin, le visiteur peut visionner le repère du village. Cela rassure toute de suite les marcheurs.

Il y a encore un peu de distance à parcourir pour arriver au village.

La randonnée était plus sportive que l'annonce "Difficulté: très facile". Il faut faire attention sur sol mouillé, cela doit glisser par endroit.

Office de Tourisme du Clermontais

Place Jean Jaurès

37800 Clermont l'Hérault

Tél: 04.67.96.23.86   e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En saison de Pâques à la Toussaint, il y a une antenne à Mourèze tél: 04.67.96.61.48

Tarif: il est demandé un droit de stationnement à l'entrée du village pour participer à l'entretien du site classé "Opération Grand Site".

 

Lac du Salagou

 Le lac du Salagou est un lac de retenue. Il s'étend sur environ 700 hectares avec une longueur de 7 km et une largeur d'environ 2 km. Le projet du barrage est lancé dans les années 50. Il est inauguré en 1969.

L'utilité de ce lac était de stocker une important quantité d'eau environ 100 millions m3 pour fournir à l'agriculture l'eau nécessaire pour développer et diversifier la production agricole de la région. Cet édifice permettait aussi de réguler les crues de l'Hérault.

Aujourd'hui, le site s'est ouvert au tourisme. Il y a des installations nautiques pour pratiquer la planche à voile, le dériveur, ... et la baignade. Il est installé des grands parkings gratuits pour stationner les véhicules. Il a été aménagé quelques aires de pique-nique avec des tables en bois. Il y a des WC.

Le vent est souvent soutenu à travers les monts de Liausson, de Carels, ... On peut observer la roche rouge, "la ruffe" le long du lac.

Les berges sont herbeuses, il y a peu de sable. La pêche est pratiquée, il y a du brochet et de la carpe.

La base de Plein air du Salagou

Lac du Salagou

34800 Clermont l'Hérault

tél: 04.67.96.05.71  e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Lu 4120 fois Dernière modification le vendredi, 23 octobre 2015 11:37
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…