mardi, 26 mai 2009 09:30

Ile de Bréhat

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Elle est située en Bretagne du Nord au large de Paimpol. Elle mesure environ 3,5 km de long sur 2 km de large. Elle est entourée d'environ 90 îlots et récifs.

Cette île est très visitée l'été. Il y a environ 300 habitants à l'année mais au cours de la période estivale, on en compte + 5.000 habitants.

 

La traversée est rapide environ 15 mn mais on vous conseille la 1ère fois d'opter pour le tour de l'île. Vous allez découvrir un paysage maritime.

 


La traversée prend environ 45 mn.

Cette destination est très prisée l'été, alors nous vous conseillons d'arriver vers 9h du matin, de stationner sur le parking municipal à l'entrée de la ville.

Après il y a une petite marche vers le quai d'embarquement. La rotation des navires permet de charger environ 200 personnes à chaque départ. Attention,

il faut prendre le bateau correspondant soit à la visite de l'île de Bréhat, soit à la visite du tour de l'île.


Notre reportage s'est fait le lundi 20 juillet 2009, la température était à 9h d'environ 16°, le ciel était nuageux mais il y avait le soleil qui pointait.

Le capitaine de bord retrace les évènements historiques et maritimes de l'île, vous apprenez en direct la vie de l'île.

Un petit conseil, prenez bien le bon bord pour prendre des photos.

On apprécie le pont supérieur pour admirer le paysage marin. Les voiliers et les bateaux de pêche sont présents en fonction de l'heure par rapport à la marée.

Ile de Bréhat est constituée de 2 îles qui ont été réunies au 18e siècle par un pont voulu par Vauban. Il est nommé Pont ar Prat. Un moine irlandais en 470 s'est installé à l'île Lavrec.  Au Moyen Age, un château fort est édifié pour protéger la côte. En 1598, le roi Henri IV fit rasé le château fort.

On débarque au port Clos. A marée basse, on est à la pointe, il faut rejoindre le fond de la baie pour commencer la visite de l'île.


Sur l'île, la circulation est interdite aux voitures, l'île appartient aux piétons et aux cyclistes. Cependant, on vient à l'île de Bréhat pour découvrir la nature et là on découvre la réalité,on n'est pas tout seul !!!

On a envie rapidement de pouvoir découvrir ce lieu avec un minimum de tranquilité. Vous devez emprunter les différentes ruelles vers le Bourg ou vers le Nord.


On est surpris de rester sur des ruelles bordées de haies impressionnantes. Parfois, on découvre des maisons où la nature et la main verte du propriétaire font des merveilles. Le climat maritime permet une température 6 ° en hiver. Cette relative douceur permet la culture des plantes comme les mimosas, les eucalyptus, ... les géraniums sont parfois très présents en façade des maisons.

En général, on est un peu déçu de découvrir un bourg et des habitations très quelconques. Le tourisme est la principale activité de l'île. Le touriste va trouver à se restaurer, à louer des vélos, ...


Entre l'embarcadère et le bourg, il y a le long des ruelles, plusieurs types de restauration. On a choisit la crêperie. L'établissement offrait un service en salle et dans un parc. Nous nous sommes installés dans le parc, la température était d'environ 20 °. Les 3 crêpes étaient correctes mais la durée du service ...... + 2 h !!! Les averses ont commencé à arriver, il est 14h30. On a finit par s'abriter sous les parasols pour finir de manger notre déjeuner.

On continue la visite mais on s'est muni de nos imperméables. La fréquence des averses n'est pas encore trop importante, en conséquence, on continue à découvrir l'île.


On s'oriente vers la chapelle Saint Michel. A la sortie du bourg, on découvre l'activité rurale, des champs de maïs, ... la pluie commence à s'intensifier, dans les ruelles, les vélos vous éclaboussent, le pas des piétons s'accélère à la recherche d'un abri.

Nous arrivons à la Chapelle, nous sommes heureux de nous abriter pour un moment de la pluie. L'intérieur est simple mais on apprécie cette simplicité pour nous recueillir un moment. Elle mesure 26 m de long.

 

A notre sortie, la pluie est toujours là avec la même intensité, nous décidons de continuez vers la Croix de Maudez. Sa situation géographique permet d'avoir un point vue remarquable sur l'île Béniguet, l'île Maudez, et les récifs.



La pluie soutenue nous contraint à écourter notre découverte de l'île. Nous décidons de reprendre le bâteau pour rentrer à Paimpol. La température a chuté, il fait 16°, malgré nos imperméables, on sent nos vêtements se coller sur notre peau.

La majorité des touristes présents sur l'île prennent la même décision, on voit converger des centaines de personnes vers l'embarcadère.


On quitte l'île avec le sentiment un peu frustré de n'avoir pas tout découvert, cependant si on revient, il faut y retourner à une période où la saison touristique n'a pas encore commencé.


Lu 6583 fois Dernière modification le mardi, 19 juillet 2011 19:27
Plus dans cette catégorie : « Perros Guirec Audierne »
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…