Les Chiens de Traineaux

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Depuis quelques années, l'animation des Chiens de traîneaux est devenue à la mode dans les stations de sports d'hiver.

La découverte du milieu de la montagne à l'aide du moyen de transport utilisé dans le Grand  Nord procure une véritable sensation de plaisir. La conduite d'une attelage de chiens n'est pas très compliqué si l'on écoute les conseils des professionnels de ce nouveau métier.

Aujourd'hui, une action de professionnalisation du métier liée à la conduite des chiens de traîneaux permet de démocratiser l'accès à ce nouveau loisir.

On doit reconnaître que pour réaliser cette sortie, nous avons du galérer pendant 3 mois, d'abord dans les Alpes , puis en Auvergne. Ce secteur d'activité manque de professionnalisme. On a vu annuler des engagements pris sous le prétexte d'une compétition, ....

Auvergne

Notre reportage s'est réalisé chez TERRE & NEIGE en Auvergne à Chastreix Sancy (Tél: 06.63.35.01.66). A priori, le nouveau nom est RENDOGS.

Cette jeune société dynamique possède environ 90 mushers. Cette espèce de chien est adaptée au grand froid de l'hiver.

Lors de votre arrivée au camp, vous êtes pris en charge sous la tente traditionnelle du Grand Nord. Une explication est donnée sur les Mushers, la conduite du traîneau, ....

Aujourd'hui, les moniteurs doivent passer un diplôme de l'Etat pour encadrer les groupes de touristes.

Après la théorie, le moniteur assure un cours pratique au maniement du traîneau à l'extérieur.

A+

Préparation au départ

Les traîneaux sont disposés au sol en attendant l'attribution à une personne. Une fois chaque personne derrière son traîneau, les mushers sont attelés en respectant l'ordre social du groupe des chiens de traîneaux.

Les Mushers attendent avec impatience le départ. La joie des chiens s'entend, les aboiements se font de plus en plus forts, ils veulent partir s'amuser dans la montagne. Il est impératif pour leur santé de faire de l'exercice physique chaque jour.

Chaque jour, ils mangent une certaine quantité de viande rouge et ils boivent de l'eau pour être en pleine forme. En fonction des races, un musher peut peser entre 20 et 40 kg. Les moniteurs apprécient le poids de chaque personne à tracter et en conséquence, ils sélectionnent tel ou tel chien. La composition d'un petit attelage de 4 chiens n'est pas fait au hasard, il faut respecter la spécificité de chaque chien et l'ordre social au sein de la meute pour arriver à composer le traîneau idéal pour le départ.

Le top départ est donné, on voit la joie des chiens de tirer le traîneau, ... la puissance de chaque chien est nécessaire pour décoller le traîneau de la neige. Il faut bien tenir le haut du traîneau sinon on est surpris par la secousse et l'on risque de tomber au sol.

Les Grands Espaces

TERRE & NEIGE propose 2 types de circuit, le 1er dure environ 45mn sur le petit plateau de Chastreix Sancy, il correspond à une initiation à la conduite d'un attelage de chiens de traineau. Le 2e dure environ 2h, on découvre le plaisir de guider un attelage dans des grands espaces du massif du Sancy.

Un attelage en compétition peut atteindre 40 km/h en pleine vitesse. Une fois le départ pris, on met en application les conseils donnés avant le départ. On prend de plus en plus confiance en soi. On teste l'efficacité du frein à pied afin de canaliser la force motrice des chiens.

L'encadrement est efficace, les traîneaux sont surveillés en permanence pour parer à tout problème sur la piste.

On est admiratif du travail de l'attelage, les chiens de tête détectent les dangers de la piste et agissent en conséquence pour éviter les obstacles comme un l'émergence d'un rocher, ...

Petit à petit, on est conquis par la glisse du traîneau. On se faire des petites frayeurs en descente, ... mais rien de dangereux, on saisit les rudiments de la conduite du traîneau, on commence à se pencher dans les virages, parfois on allège le poids à tracter pour les chiens dans les montées, ....

Le Retour

C'est l'heure du retour au camp, le temps a passé très vite. On doit gérer l'arrivée de son attelage par rapport à l'ordre d'arrivée. Attention, les chiens tirent toujours .....

Les chiens sont dételés du traîneau et ils sont rattachés sur une chaîne où la meute stationne. On sent la fatigue des chiens. Ici et là des chiens s'expliquent en respectant les codes de la meute. Les animateurs nous renseignent sur notre pratique de la conduite du traîneau, ....

Au final, le sentiment général est l'envie de repartir pour découvrir les sensations d'un grand tour.

Le Vercors

Notre deuxième reportage a lieu à Vassieux en Vercors chez Jiri (Juraj) et Sarah BOGNAR Esprit du Nord, le domaine pour pratiquer la conduite d'attelage de chiens est d'environ 40 km dans les massifs du Vercors à une altitude d'environ 1200 mètres. Notre reportage se déroule sur une journée.

Nous arrivons le samedi 7 janvier 2012 à 9h30. Les routes sont verglacées, il fait une température de - 3°. On nous indique de grimper au chenil en embarquant un traîneau. Au préalable, on doit se débrouiller dans le froid pour se vêtir de sa combinaison de ski, heureusement, il y a un hangar pour se mettre à l'abri, mais il est ouvert à tous les vents.

Après avoir monté les traîneaux, le musher se présente à nous, après une rapide présentation, il pénètre dans le chenil où vie la meute de huskies sibériens.

Rapidement, on est mis à contribution, on doit préparer chaque chien pour l'attelage de la journée.

Les chiens sont attachants, ils se laissent prendre sans difficulté et il n'y a aucune agressivité de leur part par rapport aux "mushers occasionnels".

Chacun s'applique à suivre les consignes, je pense qu'une démonstration du musher aurait permis de mieux comprendre la gestuelle à pratiquer pour équiper les chiens.


Avant le départ, le musher Juraj nous explique comme conduire un attelage. Il prend le temps de nous expliquer la psychologie comportementale des huskies sibériens, le maniement de l'attelage, l'équipement rudimentaire concernant le freinage...On apprend comment calculer le nombre de chien à atteler, on part du poids de la personne diviser par le poids du chien, en général, 3 chiens pour une femme et 4 chiens pour un homme. Il y a 2 types de chiens, les chiens entraînés pour la compétition et les jeunes chiens qui sont utilisés pour les sortir avec les touristes.


Les huskies aboient .... il règne un bruit assourdissant, les chiens sentent l'heure du départ, .... ils sont impatients de s'élancer sur les pistes du Vercors. Chaque "musher occasionnel" monte sur son traîneau, le coeur serré, les chiens sont de plus en plus excités ... Juraj s'élance le 1er, puis chacun s'élance à son tour ... une chute ... malgré un nombre limité de chien pour chaque attelage en fonction du poids de la personne, on est toujours surpris au démarrage ....


On part pour un parcours d'environ 11 km où il y a des montées et des descentes. La glisse du traîneau sur la neige est parfaite. On sent une fluidité lors de parcours. Régulièrement, Juraj arrête son traîneau pour vérifier si personne n'est en difficulté, il explique aussi comment négocier chaque difficulté du parcours. De temps en temps, il arrive des chutes sans gravité, mais après il faut courir pour rattraper son traîneau ...


On arrive à une cabane, c'est la halte prévue pour déjeuner. Chacun met le frein pour son attelage. On commente sa 1ère impression à vif, on est content d'être enfin arrivé à la pause.

On pénètre dans la cabane qui est mise à la disposition du public. Juraj prend les choses en main, il s'attelle au chauffage en allumant le poêle à bois, une fois cette opération réalisée, c'est l'heure de mettre la table. On a droit à une petite nappe, les couverts, des assiettes en carton et un gobelet en plastique ...

Une petite chaleur commence à se faire ressentir, chacun a pris une place au tour de la table, Juraj se lance dans la distribution de l'entrée.

On est content de boire, une fois l'entrée avalée, Juraj est en train de nous faire cuire une spécialité de la région de Romans, les ravioles. Elles nous réchauffent.

Après un café, on débarrasse la table, les déchets sont brûlés ou emmenés. Les chiens ont compris que le départ est imminent, on entend leur impatience à repartir. Chacun reprend son attelage, on va refaire le parcours du matin dans l'autre sens.

Le temps a changé, il s'est dégradé, il tombe de la neige par intermittence, cela réduit fortement la visibilité pour négocier les virages, il y a des chutes, heureusement à chaque fois Juraj récupère le traîneau, ainsi son propriétaire peut remonter dessus. Le sol est verglacé par endroit. Parfois on croise des attelages dans l'autre sens, on est impressionné par la manoeuvre, les mushers occasionnels n'ont pas la possibilité de "guider" la tête de l'attelage pour indiquer une direction. On utilise la planchette de freinage dans les descentes pour limiter les risques de chute. Il faut aider dans la montée ses chiens en marchant et en poussant son chariot.

Après une dernière descente avait un virage à négocier, on est arrivé au chenil. Chaque attelage est aligné dans l'ordre, il est immobilisé par le frein. Il est l'heure de donner à manger aux chiens.


Tout le monde est mis à contribution, on prend des gamelles où Juraj met une composition alimentaire nécessaire à leur équilibre. On doit commencer avec les chiens de tête de chaque attelage. Puis on nourrit les autres.

Une fois ce 1er festin, on retire le harnachement des chiens. Ils sont reconduits dans l'enclos où ils sont rattachés pour la suite de leur repas.

On salue une dernière fois les huskies sibériens, on les caresse, on joue un peu avec eux, il est l'heure du départ.

En résumé, une super journée avec un encadrement efficace et pédagogique de Juraj. Les points à améliorer, l'accueil à l'arrivée dans un bureau avec un petit local pour se mettre en tenue, des toilettes. Au niveau de la restauration, peut être qu'il faut prévoir l'installation par une autre personne du déjeuner avec un vrai service de table ....

Le monde des mushers considère Juraj et Sarah Bognar comme des personnes très professionnelles et compétentes faisant parmi des meilleurs en France. On doit ajouter que Juraj est une personne à l'écoute et très gentille.

ESPRIT DU NORD Ferme Balenne  26420 Vassieux en Vercors   tél: 04.61.95.62.96 ou 06.67.60.42.80  e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 coordonnées GPS: 44.874356   -  5.40007

Tarifs: adulte 180 €/ jour, le raid 2 jours adulte 460 €

La Grande Odyssée

L'évènement en Savoie Mont Blanc, c'est la célèbre course de traîneaux à chiens "La Grande Odyssée" qui se tient sur 2 semaines à travers les Alpes en 10 étapes sur 391 km à travers la Savoie et la Haute Savoie. L'édition 2020 a fait concourrir les 55 meilleurs attelages de mushers avec leurs 450 chiens de 8 nations du monde entier sur des étapes d'environ 40 km. L'édition était programmée du 11 au 22 janvier 2020. La nouveauté de l'édition 2019 était le trophée ski-joëring.

19 La Grande Odyssee 2020

Le départ a eu lieu à Samoëns - Morillon sur la zone du Lac aux Dames le 12 janvier.

Antonio MENDES DA PAULA

Lu 12131 fois Dernière modification le mercredi, 05 février 2020 14:09
Plus dans cette catégorie : Les Sports d'Hiver »
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…