Béziers

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

A la préhistoire, le site a été utilisé mais la cité de Béziers a été fondée par les Grecs au VIe siècle avant Jésus Christ. Les Romains vont développer Baeterrae (Béziers) qui est située à proximité de la Via Domitia. Sa situation géographique est intéressante, il y a le fleuve Orb qui relie la cité à la Mer Méditerranée à 12 km et la voie de circulation romaine qui relie l'Espagne à l'Italie.

L'ancienne cité est située sur un promontoire ce qui la préserve des crus de l'Orb.

Au Moyen Age, la ville de Béziers est occupée par les Wisigoths, puis par les Arabes. En 737, Charles Martel libère la ville et repousse les arabes en Espagne. En 1208, le Pape Innocent III lance une croisade contre les Cathares. La ville est prise le 22 juillet 1209. Il y a un massacre de sa population. On parle de 7.000 à 10.000 morts.

Au XVIIIe siècle la richesse de la ville est constituée grâce à la culture de la vigne. Il se développe une importante activité de négoce d'alcool.

La ville se développe et sa démographie atteint environ 50.000 habitants. Des importants travaux d'urbanisation sont entrepris. En 1857, on inaugure la gare de Béziers. On construit l'arène, une ligne de tramway est ouverte en 1879. Il est créé des grands boulevards bordés par des maisons de style haussmannien.

En 1863,  les paysagistes Eugène et Denis Bühler sont sélectionnés pour créer un jardin à l'anglaise sur le plateau des poètes. Les travaux commencent la même année. Ce paysagiste a aussi contribué à la création du Parc de la Tête d'Or à Lyon.

La superficie du parc fait 5 hectares, il est situé le long de l'Allée Paul Riquet. Les paysagistes ont décidé de sélectionner des essences exotiques pour le choix des arbres. Il est inauguré en 1867. Depuis, des aménagements ont été créés comme la construction d'un lac artificiel, des bassins d'eau, et des nouveaux sentiers.

En 1892, la Fontaine du Titan est ouvert au public. On découvre la statue en bronze d'Atlas qui supporte le globe terrestre.

Dans le centre ville historique de la ville, il y a la place Gabriel Péri où l'Hôtel de Ville affiche la passion des Biterrois pour la Féria.

On est étonné de découvrir dans les petites ruelles en se dirigeant vers la Cathédrale Saint Nazaire, des maisons délabrées. Il est rare de voir un quartier historique aussi en ruine dans une grande ville. On ressent un abandon des habitants pour le cœur historique de leur cité.

m

Cathédrale Saint Nazaire

 Le début de la construction de cette Cathédrale remonte au XIII e siècle et ses travaux vont se terminer au XVe. Elle est de style architectural gothique. Le choix de son emplacement a été choisi par rapport à l'ancien temple romain. Après, il y a eu une église romane détruite le 22 juillet 1209 lors du pillage de la ville. Un cimetière était présent sur le site.

La reconstruction d'un édifice religieux était une nécessité. Sa situation géographique permet de contempler l'Orb.

En arrivant sur la place, on aperçoit la tour-clocher.

A

Au niveau architectural religieux, la façade occidentale est composé d'un mur imposant où se trouve le portail d'entrée et de deux tours avec des créneaux. Il y a encore le souci de bâtir un édifice religieux défensif pour lutter contre les agresseurs potentiels.

Il reste peu de sculpture sur ce monument. La rosace fait 10 m de diamètre.

Le cloître est appuyé sur l'édifice de la cathédrale au Sud. Il y a quelques sculptures posées ici et là.

Il est fragrant que le bâti est en mauvais état. Le visiteur est consterné de voir que cet édifice n'est pas mis en valeur comme le centre historique de la ville.

Le jardin des Evêques n'est pas très entretenu. Le lieu est très bien exposé, il permet une vue sur le pont - canal sur l'Orb.

A l'intérieur de la cathédrale, on remarque un bâti de qualité mal entretenu. Sa longueur est d'environ 50 m et la voûte de la nef est à 32 m de hauteur. L'édifice religieux est impressionnant par sa sobriété. Il y a peu de décoration. On remarque un mélange des styles roman et gothique méridional.

On remarque au-dessus du portail d'entrée à double portes, l'orgue de Guillaume Poncher reconstruit en 1868 par Théodore Puget et restauré en 1993.

On remarque à peine les peintures murales datées du XIVe et XVe siècles. Des travaux de restauration ont eu lieu en 1917.

Le chœur est de style baroque.

On est impressionné par cet alignement de chaises et par les sculptures murales qui ornent les différentes travées.

m

Ecluses de Fonseranes

 Le Canal Royal en Languedoc ou Canal du Midi est l'oeuvre de Pierre Paul Riquet, Receveur Général des Gabelles du Languedoc sous Louis XIV. Le 24 mai 1681, la barque Royale franchit les écluses de Fonseranes.

La construction de ce canal est un immense chantier qui va mobiliser + 10.000 personnes sur 14 ans. Son financement est en parti réalisé par Pierre Paul Riquet. A la Révolution française, le Canal est rebaptisé "Le Canal du Midi".

En 1996, l'UNESCO le désigne comme Patrimoine Mondial de l'Humanité.

Aujourd'hui, ce site attire chaque année environ 400.000 visiteurs pour voir fonctionner l'une des merveilles du temps de Louis XIV.

 En moyenne l'été, il passe environ 60 bateaux par jour. Le trafic fluvial annuel est d'environ 10.000 péniches sur le Canal du Midi qui relie la Mer Méditerranée à l'Océan Atlantique.

Au niveau hydraulique, la difficulté technique était de résoudre le problème du dénivelé de 21,50 m entre les eaux du canal en provenance du tronçon vers Toulouse et les eaux du tronçon vers Sète.

En conséquence, il est décidé la construction de 8 écluses sur 300 m de long. La dernière écluse permet d'accéder à l'Orb. La construction de cet édifice est réalisée en 1697. A l'origine, un plan d'eau permet de réguler le niveau d'eau sur l'Orb. Cependant, il est décidé à partir de 1854 la construction d'un pont - canal qui enjambe l'Orb. Il est mis en service en 1858.

En 1990, une dérivation du canal est réalisée sur la rive droite du canal. Ce nouveau dispositif permet aux péniches de passer en 6 mn à la place d'environ 40 mn.

Actuellement, il n'y a plus que 7 écluses en service pour un dénivelé de 13.60 m. En fonction de l'horaire, les bateaux se dirigent vers  Toulouse et ils parcourent en 45 mn les écluses ou vers Sète où les écluses sont passées en 30 mn.

En arrivant à Béziers, il y a quelques panneaux pour vous diriger vers les écluses. On passe devant une zone de bâtiments à l'abandon le long du canal. Pour le stationnement, il y a une petite aire gratuite. On a une vue cachée sur Béziers par du bardage le long des champs. On arrive sur le site.

Il est conseillé d'arriver de bonne heure pour profiter pleinement du spectacle du passage des écluses par les bateaux.

On voit à la manœuvre les plaisanciers et les éclusiers. On remarque les habitués à la manœuvre et les débutants au moment de maintenir le bateau le long du quai.

On est impressionné par le spectacle lorsque l'eau jaillit des portes des écluses. Le débit est très important.

Un moment de calme sur l'une des écluses. Souvent le visiteur suit le bateau le long du parcours sur quelques écluses.

Le touriste guette l'arrivée des bateaux plus imposants comme une péniche. La manœuvre est délicat. Le pilote doit maîtriser la manœuvre pour aligner sa péniche dans l'axe de chaque porte. Il y a peu d'espace en largeur et en longueur.

Une fois le bateau stationné à quai, l'éclusier manœuvre son pupitre de commande pour lancer la phase de remplissage de l'écluse, puis l'ouverture des portes.

Lorsque le niveau est étal entre les deux écluses, le pilote manœuvre son bateau et les équipiers laissent les bouts (cordages). Ils courent à la prochaine écluse pour reprendre les bouts et tirer le bateau le long du quai.

L'éclusier surveille le bon déroulement des manœuvres avant de refermer les portes.

L'équipier a un rôle important à assurer. Il doit maintenir la coque du bateau le long du quai lorsque le niveau de l'eau va soit monter soit baisser. La coque du bateau est protégée par des défenses.

Le courant est fort au moment où l'éclusier accélère le remplissage de l'écluse.

Si l'équipier n'assure pas correctement la manœuvre, le bateau se retrouve de travers dans le bassin.

ECLUSES DE FONSERANES

Chemin des Ecluses
34500 Béziers
Tél: 04 99 41 36 36
 
Horaires: Le Canal du Midi est fermé de début novembre à fin décembre pour entretenir les ouvrages d'art.

Arts

 Voici quelques représentations artistiques dans ce lieu enchanteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

M

Lu 2312 fois Dernière modification le samedi, 03 octobre 2015 11:13
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…