Les Caves Byrrh

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les Caves de Byrrh ont marqué l'histoire de la région. A l'origine, les Frères Pallade et Simon Violet sont des drapiers ambulants. Il décident de s'installer à Thuir. Ils ouvrent une boutique pour vendre les draps, ... L'un des frères travaille à mettre au point un médicament à base de vins de quinquina, ... avec des épices. En 1866, Il commence à le vendre à la clientèle de la boutique.

Le breuvage commence à être connu et les ventes commencent à augmenter. Les pharmaciens se mobilisent et l'Ordre des pharmaciens de Montpellier engage un procès. Les Frères doivent abandonner leur breuvage.

Après cette échec dans le domaine de la pharmacie, l'idée est de reprendre la formulation en réduisant la quantité de quinquina pour lancer un apéritif. Cette idée géniale va faire la fortune de la famille Violet.

Le lancement commercial de cet apéritif demandait de mettre un nom commercial. Au final après plusieurs noms, il est décidé de prendre le nom de Byrrh. Celui-ci est apparu à partir des lettres utilisées dans un nuancier d'étoffes.

L'apéritif Byrrh commence sa commercialisation et les ventes progressent chaque année. Au début, la production de l'apéritif est artisanal. Il est décidé de conserver l'activité de la vente des draps pour assurer les revenus financiers de la famille. Les ventes commencent à décoller. Il faut un outil industriel pour répondre à la demande.

A partir de 1903, les frères Pallade et Simon ainsi que Lambert, le fils de Simon décident de faire des campagnes de publicité dans toute la France. Il est fait appel à des artistes connus pour réaliser les affiches. Des concours sont organisés pour sélectionner l'affiche à mettre en avant. Les campagnes publicitaires organisées dans la presse, sur les murs des habitations, sur les bus, ... vont permettre une forte notoriété du nom Byrrh. Les ventes se développent en France et à l'international.

En 1910, le site industriel de Thuir emploie + 700 salariés et il produit + 30 millions de litres de Byrrh par an. Il est ouvert plusieurs succursales en France. Toute la région produisait du vin pour alimenter le besoin croissant de la production.

En 1977, la société Cusenier rachète l'entreprise. Aujourd'hui, ce site industriel est dans l'empire du groupe Pernod Ricard. Ce groupe est l'un des leaders mondiaux dans le secteur de vins et de spiritueux.

 En 2015, le site industriel de Thuir est toujours en activité cependant, ses capacités de stockage ont été fortement réduites. Il est ouvert à la visite.

Il est conseillé d'éviter le centre-ville et de prendre le Bd Violet par l'extérieur de la ville. Il y a des aires de stationnement à proximité. A l'accueil, vous êtes conseillé pour la visite guidée du site.

Après une introduction sur le rappel historique de la saga familiale des Violet, on se dirige vers les cuves de stockage.

Au passage, on nous explique l'utilité de la grande cheminée dans les années 1910.

On pénètre dans un bâtiment où il y a une exposition des affiches publicitaires. On nous explique que régulièrement il était organisé un concours où les grands noms des artistes de l'époque proposaient leurs affiches. Les premières de la Belle époque sont présentées.

Il y a des explications sur des panneaux pour retracer les grands moments de l'empire Violet.

On pénètre dans les chais où les foudres en chêne sont alignées. On nous précise que la charpente métallique des bâtiments a été réalisée par l'entreprise Gustave Eiffel dans ses ateliers.

On arrive à un lieu pédagogique où il est exposé des sacs de café, de cacao, de quinquina, ... le visiteur peut toucher et sentir chaque ingrédient de la formule du Byrrh.

La cuverie est équipée de la plus grande foudre de chêne au monde. Ce travail a demandé plusieurs années pour concevoir et fabriquer la foudre. Au niveau de son poids, elle pèse à vide 110 tonnes. Elle a une hauteur de 10 m et un diamètre de 12,46 m. Sa capacité est de 1.000.200 litres.

Un espace est réservé à l'outillage ancestral. On peut visualiser les équipements utilisés au début de la fabrication du Byrrh par le personnel de l'usine. On apprend que le service de Maintenance était chargé de développer les nouveaux équipements pour répondre aux besoins de la production.

Lors de notre passage dans la cuverie, on peut apercevoir sur les fondres le nom de chaque apéritif qui est stocké sur le site comme l'Ambassadeur, le Cinzano, ....

Vers le caveau de dégustation, il y a un endroit où l'on aperçoit les bustes des fondateurs de l'empire Violet.

La visite se termine avec la dégustation de quelques centilitres de Byrrh. On peut acheter les bouteilles d'apéritif du groupe mais aussi les affiches publicitaires.

A proximité, il faut visiter le village médiéval de Castelnou.

 CAVES BYRRH

Bd Violet

 B.P 25

 66301 THUIR

Tél : 04 68 53 45 86

Site web: http://www.caves-byrrh.fr

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Lu 2861 fois Dernière modification le dimanche, 20 septembre 2015 09:13
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…