dimanche, 06 juin 2010 15:56

L'Art Roman

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'Art Carolingien est le socle culturel de la naissance de l'Art Roman, mais à partir du Xe siècle, le développement d'importants pèlerinages en Auvergne pose le problème de l'édification d'églises et de basiliques.
Les décideurs religieux de l'époque se sont attachés à traduire les aspirations régionales à travers les valeurs culturelles propres aux auvergnats. En premier lieu, il est choisi de construire les lieux de culte à l'aide des matériaux en arkose dorée ou en lave sombre.
L'Art Roman religieux naît à partir d'une réflexion sur l'évolution architecturale nécessaire pour accueillir les pèlerins et transmettre le message des évangiles.
Le XI et XII siècles voient émerger de nombreux monastères comme La Chaise Dieu qui deviennent le creuset culturel religieux de l'époque en Auvergne.
Les architectes doivent repenser la structure de l'édifice pour répondre aux exigences religieuses. Le poids de la pierre qui peut couvrir l'ensemble du bâtiment jusqu'au clocher, impose une réforme de l'architecture de l'époque, ainsi naît le style roman.
La lumière de Dieu doit être mise en valeur. Les vitraux et les chapiteaux doivent véhiculer le message religieux d'espérance. Au niveau des chapiteaux, l'inspiration est orientée vers l'Antiquité avec une certaine liberté pour représenter certaines scènes.


Le Musée du LOUVRE  a réalisé en 2004 une exposition sur le thème "La France Romane au temps des premiers Capétiens (987 -1152). Il était réuni pour cette expo + 300 oeuvres d'une grande qualité.

Le patrimoine religieux est d'une grande richesse en Auvergne. Son état de conservation est exceptionnel pour étudier l'évolution de l'Art Roman en France.

La Basilique Notre Dame du Port, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, de Clermont Ferrand est inaugurée par l'évêque Etienne II en l'an 946. Elle est le premier édifice religieux ayant un déambulatoire et des chapelles rayonnantes.
Il faut impérativement découvrir l'abbaye bénédictine de Lavaudieu du XIe siècle. Ce monastère a conservé son cloître roman à taille humaine. Il est le dernier dans cet état de conservation en Auvergne.


Le premier site est fondé par Saint Robert, fondateur de La Chaise-Dieu, pour accueillir les religieuses. L'emplacement du site est choisi pour la clémence de son climat et par son cadre paysagé autour de la rivière "La Senouire".


A Saint Julien de Brioude, la plus grande église romane d'Auvergne est élevée en l'honneur de Saint Julien. En l'an 304, le légionnaire romain nommé Julien se convertit à la religion catholique. Il déserte sa garnison. Il va prêcher pour convertir les personnes à sa nouvelle religion. Les romains vont le capturer et le décapiter.

 


Le sol est construit avec les galets de l'Allier. On peut examiner les 300 chapiteaux sculptés, la thématique réalisée par l'atelier de Brioude de l'époque est originale.
Cette église est la plus colorée d'Auvergne grâce aux variétés de grès, de marbre, de basalte employées à sa construction.
A Issoire, l'église Saint Austremoine construite au XIIe siècle avec les pierres en arkose blonde de Montpeyroux marque une évolution de l'Art Roman.
Les garivelles disparaissent mais l'innovation majeure est l'introduction d'un massif barlong à la croisée du transept.

 


Les peintures murales recouvrent les parois de l'église. Les 8 colonnes du sanctuaire sont conformes aux écritures du Nouveau testament.
Une crypte abrite le châsse de Saint Austremoine en émaux de limoges.
A Saint Nectaire, l'église romane est située à Saint Nectaire le Haut. Les moines de La Chaise Dieu sont à l'origine de sa construction en l'an 1160. Elle est considérée comme l'un des édifices majeures de l'Auvergne.


Sa position géographique sur son promontoire est idéale. Elle domine la vallée de la Couze.
La première impression de cette église est la sobriété de l'Art Roman utilisé par les artisans de l'époque pour faire ressortir avec plus de force cet édifice dans son cadre naturel.



La ville de Clermont Ferrand est la capitale européenne de l'Art Roman. Le Massif Central recense + 250 sites d'Art Roman. Nous vous recommandons la visite de l'espace Art Roman à la Maison du Tourisme à côté de la cathédrale Notre Dame de l'Assomption.

La Bourgogne est riche en vestige de l'Art Roman. Nous vous conseillons de visiter cette région pour compléter votre connaissance de l'Art Roman en France.

Le Musée du LOUVRE a réalisé en 2004 une exposition sur le thème "La France Romane au temps des premiers Capétiens (987 -1152)". Il était réuni pour cette expo + 300 oeuvres d'une grande qualité.

 

La Bibliothèque municipale de Lyon vient de mettre en ligne un véritable trésor: 1a plus grande collection française d'enluminures médiévales. C'est plus de 12.000 images que l'on peut consulter et télécharger.

A+


Lu 5318 fois Dernière modification le dimanche, 06 juin 2010 16:51

Éléments similaires (par tag)

Plus dans cette catégorie : « Saline Royale Rouen »
Connectez-vous pour commenter
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…