Afficher les éléments par tag : Les Journées Européennes du Patrimoine

En 1983, le ministère de la Culture français lance l'opération "La Journées Portes ouvertes des monuments historiques". En 1992, cette opération change de nom en France et devient les "Journées nationales du patrimoine" et sa durée passe de un à deux jours.

L'idée directrice est de refaire découvrir à la population ses trésors du patrimoine national à travers ses monuments, ses châteaux, ses églises, .... mais aussi le patrimoine de l'Etat à travers les palais de justice, hôtels de ville, préfectures, ....et le patrimoine industriel à travers les sites industriels.

A travers la politique de la Culture, souvent les aides financières accordées obligent les propriétaires du secteur privé d'ouvrir au public leur patrimoine. En conséquence, au moment des Journées du patrimoine, ce patrimoine devient aussi accessible au public.

A Paris, chaque année le Palais de l'Elysée, le Palais du Luxembourg, le Palais Bourbon sont très prisés.

Le succès populaire grandissant de cette opération, plusieurs pays européens se sont lancés à organiser leurs journées du patrimoine. En 1995, 34 pays se sont mobilisés afin d'ouvrir 26.000 monuments au public. On estime qu'environ 13 millions d'européens ont participé à l'évènement culturel.

En 2000, l'évènement va devenir "Les Journées Européennes du Patrimoine".

En 2010, l'accent est mis sur les personnages qui ont la petite et la grande Histoire de France.

"La célébration des hommes illustres trouve en France une expression privilégiée à travers une histoire d'une grande richesse dont les traces monumentales sont encore présentes dans les métropoles comme dans les plus petites communes. Le thème choisi pour les Journées européennes du patrimoine 2010 permettra d'illustrer les lieux patrimoniaux par le souvenir des hommes et des femmes dont l'image, la vie ou l'œuvre y sont attachées.

La vie et la carrière des femmes et des hommes célèbres pour leurs fonctions dans la sphère politique, économique ou culturelle ne manqueront pas d'être mises à l'honneur en raison des traces qu'ils ont souvent laissées dans la mémoire nationale. Cependant, une attention particulière aux personnages qui ont marqué les mémoires locales mettra en avant les « héros ordinaires » du patrimoine. La trajectoire et l'œuvre d'écrivains, d'architectes ou d'artistes se prêtent bien à l'évocation, à travers les visites de lieux qu'ils ont habités, construits ou qui ont inspiré leur création. Le patronage d'un lieu public - établissement d'enseignement, de spectacle ou équipement sportif - sera également l'occasion d'un rappel historique et d'animations propres à éclairer la construction et la valorisation d'un bâtiment et peut-être, à travers lui, la pérennité d'une institution. Les célébrations de l'année Henri IV et de l'année Chopin sont propices, selon les jalons biographiques dans chaque région ou les rappels mémoriels récents, à l'organisation d'animations spécifiques."

Le bilan indique une fréquentation d'environ 12 millions de visiteurs en France pour l'édition 2010.

En 2011, le ministre de la Culture, explique la notion de patrimoine:

" le mot renvoie vers l'immobilité apparente, l'hiératisme des vieilles pierres. Il enclot pourtant le flux de toutes les influences qui les ont façonnées, telles les rocs du poète Eugène Guillevic : « Ils sentent le dehors, Ils savent le dehors. »

L'art de bâtir s'est toujours nourri des imaginaires, des échanges de savoir-faire, des influences de l'ailleurs et du partage des rêves. Circulation des formes, celles de l'Empire romain, de l'art gothique, du style italien dans l'Europe de la Renaissance, du goût pour les majestueuses structures métalliques issues de nos révolutions industrielles, de l'Art nouveau et de ses innovateurs... autant de marqueurs omniprésents de notre identité européenne. Des traits caractéristiques, aussi, de notre patrimoine national, des citadelles sur le modèle conçu par Vauban, par exemple, aux immeubles haussmanniens de Paris à Marseille.

Notre patrimoine, c'est aussi la circulation des corps de métier, du compagnonnage, des ingénieurs, des architectes, des artistes - le voyage, rite d'initiation pour ces derniers et thème d'inspiration inépuisable, sera d'ailleurs le thème du prochain Festival d'histoire de l'art. C'est aussi la mobilité des œuvres, qui fait l'histoire de toutes nos collections, du cabinet de curiosités aux collections de peinture, d'art oriental, d'arts premiers."

En 2011, la fréquentation a aussi été d'environ 12 millions de visiteurs.

En 2013, l'accent est mis sur la préservation des monuments historiques du patrimoine français. Sur le site, on peut s'informer par une localisation géographique des monuments à visiter.

En 2014, l'accent est mis sur la richesse du patrimoine culturel

Extrait du site:

Le thème « Patrimoine culturel, patrimoine naturel » s'inscrit dans la continuité d'un siècle de protection dont l'une des évolutions capitales réside dans l'extension du champ patrimonial. La notion de « patrimoine » n'a aujourd'hui plus la même définition, ni le même champ d'action. La conscience de sa diversité comme de sa valeur citoyenne, économique et sociale a inévitablement modifié sa perception auprès du public mais aussi les actions pour sa protection, sa conservation ou sa mise en valeur, ainsi que sa gestion par les pouvoirs publics.

« Patrimoine culturel, patrimoine naturel » place le patrimoine au cœur d'un spectre allant du monument historique aux espaces protégés, en prenant en compte les vastes domaines et espaces naturels abritant du patrimoine, ou encore les éléments naturels eux-mêmes faisant véritablement patrimoine.

En 2017, la Ministre Françoise Nyssen précise les objectifs de la 34e édition des Journées Européennes du Patrimoine:

"Parce que la sensibilisation des jeunes générations à la connaissance et la préservation du patrimoine est un objectif prioritaire du ministère de la Culture, les Journées européennes du patrimoine sont placées cette année, pour leur trente-quatrième édition, sous le thème de la jeunesse. Pendant deux jours, les 16 et 17 septembre prochains, tout sera mis en œuvre, partout en France, pour sensibiliser les plus jeunes à ces enjeux.

Mettre la jeunesse à l’honneur, c’est porter un éclairage particulier sur le travail remarquable accompli quotidiennement, en matière d’éducation artistique et culturelle, par l’ensemble des professionnels des établissements culturels et du monde de l’enseignement : conservateurs, médiateurs, animateurs, professeurs, conseillers pédagogiques, architectes, plasticiens, etc. C’est également valoriser le travail des associations et des réseaux passionnément engagés dans la connaissance, la conservation et la transmission du patrimoine sur l’ensemble du territoire en métropole comme dans les Outre-mer et dont je veux saluer l’investissement constant.

Nos jeunes sont nombreux à s’illustrer par leurs actions au service du patrimoine : bénévoles des chantiers de restauration du patrimoine ou de fouilles archéologiques, repreneurs de monuments historiques ou encore étudiants en métiers du patrimoine.

Ces Journées européennes du patrimoine sont l’occasion de leur rendre hommage."

La 35e édition des Journées Européennes du Patrimoine est l'occasion pour le public de découvrir les 15 & 16 septembre 2018 en France environ 17.000 monuments et de participer à l'une des 26.000 animations sur le thème: l'Art du Partage.

La thématique de l'Art du Partage est développée sur 3 axes principaux: L'Europe de la Mémoire, l'Europe du Sacré et les Monuments emblématiques de la Démocratie et de la Construction Européenne.

La 36e édition des Journées Européennes du Patrimoine a retenu le thème "Arts et Divertissements" proposé par le Conseil de L'Europe et de la Commission Européenne. En France, chaque édition est le moment privilégié pour + 12 millions de visiteurs de découvrir les actions engagées pour sauvegarder le patrimoine au sens large.

A l'aide de la carte, on est informé des actions organisées en France et en Europe. Lors de notre test du 9 septembre 2019, il y avait + 15.000 évènements recensés.

19 Journees Europennes Patrimoine Cartes

La consultation de la carte est intuitive. Parfois, il y a des illustrations pour orienter le visiteur vers ses centres d'intérêts. Dans notre exemple, dans l'Yonne, une église propose la découverte de ses vitraux.

19 Journees Europennes Patrimoine Carte Eglise

En région parisienne, l'Abbaye royale de Royaumont propose une visite pour découvrir son riche patrimoine religieux.

19 Journees Europennes Patrimoine Carte Abbaye

En Normandie, dans le village de La Haye de Routôt, il y a la découverte de la Chaumière aux Orties, le Jardin botanique aux herbes sauvages et le Four à pain. Les Bénévoles se mobilisent afin de faire découvrir ce riche patrimoine rural en lisière de la forêt de Brotonne.

19 Journees Europennes Patrimoine Carte Chaumierede

Les 21 & 22 septembre 2019 dans toute la France

L'Education Nationale et les établissements scolaires doivent organiser des sorties scolaires le vendredi 20 septembre pour faire découvrir aux enfants la richesse du patrimoine français.

Publié dans Patrimoine
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…